Code de conduite de BioCanRx

But

 

Le Code de conduite de BioCanRx (ci-après appelé le « Code ») est l’un des moyens par lesquels nous nous tenons responsables des normes éthiques les plus élevées en tant qu’organisation. Le Code décrit les comportements précis qui sont attendus de tous les membres du réseau BioCanRx. Chaque membre de BioCanRx doit comprendre et respecter le Code et ses valeurs. Le Code doit être utilisé comme point de référence ultime pour toute personne qui est témoin d’un comportement qui la met mal à l’aise ou qui soulève des préoccupations.

 

À ce stade, le Code est un document évolutif. Cela signifie qu’il sera continuellement mis à jour à mesure que BioCanRx recevra des commentaires du réseau et que nous mettrons en place d’autres initiatives découlant du déploiement de notre plan d’action en matière d’EDI. Le Code sera aussi augmenté à mesure que BioCanRx mettra en place d’autres initiatives reposant sur notre planification opérationnelle et notre plan d’action en matière d’EDI. Les membres du réseau BioCanRx recevront les informations nécessaires chaque fois que le Code sera mis à jour.

 

À qui s’applique le Code?

 

On s’attend à ce que chaque personne travaillant à un projet financé par BioCanRx respecte le Code de conduite, y compris nos cadres supérieurs et notre Conseil d’administration. Chaque personne, quel que soit son rôle ou sa position, joue un rôle essentiel dans l’établissement d’une culture inclusive où chacun se sent bienvenu et habilité, peu importe son sexe, sa race, son origine ethnique, son orientation sexuelle, son handicap ou à toute autre facette de son identité. Ainsi, chaque personne est responsable de l’adoption et du respect des principes énoncés dans le Code. Le Code s’applique non seulement aux comportements quotidiens au travail, mais aussi aux comportements adoptés lors des conférences et des ateliers de BioCanRx.

 

Nos principes

 

À BioCanRx, nous sommes régis par un ensemble de principes fondamentaux qui contribuent à une culture diversifiée et inclusive. Nous croyons que chaque membre du réseau BioCanRx doit se sentir le bienvenu et être en mesure d’accomplir son travail de la meilleure façon possible, peu importe son sexe, sa race, son origine ethnique, son orientation sexuelle, son style cognitif, son handicap, son âge ou toute autre composante de son identité. Nous ne tolérons pas le harcèlement, la discrimination ou les comportements d’exclusion sous quelque forme que ce soit, et nous nous engageons à abolir de façon continue le racisme, le sexisme, l’homophobie et les autres préjugés inconscients sur le lieu de travail.

 

  1. Diversité
    À BioCanRx, notre objectif est de constituer un réseau représentatif des communautés que nous servons. En général, la diversité fait référence à la prévalence des minorités visibles sur le lieu de travail, mais elle peut aussi être élargie pour inclure la variété des antécédents, des expériences, des lieux d’origine, des identités sexuelles, des sexes, des âges, etc.
  2. Inclusion
    L’objectif ultime est de faire en sorte que chaque personne se sente écoutée et valorisée par son équipe. La diversité s’entend de la variété des personnes au sein de BioCanRx. L’inclusion constitue la création d’un sentiment d’appartenance pour toutes les personnes travaillant à nos projets. Notre engagement s’applique à la fois à la diversité et à l’inclusion.
  3. Transparence
    L’ouverture et la communication sont essentielles à notre réussite. Nous voulons que vous ayez le sentiment de comprendre les décisions qui sont prises et les raisons qui les motivent. Nous nous engageons à être transparents avec vous et vous demandons de faire de même.
  4. Imputabilité
    Nous admettons nos erreurs. Il y aura des situations où nous ne respecterons pas le Code. Lorsque cela se produira, nous assumerons la responsabilité de ce qui s’est passé et nous remédierons à la situation du mieux que nous le pouvons. Nous prendrons des mesures concrètes pour que les mêmes erreurs ne se reproduisent pas.
  5. Excellence en recherche
    La vision de BioCanRx repose sur la guérison des patients et l’amélioration de la qualité de vie de ceux qui vivent avec un cancer. Nous y parvenons en soutenant la recherche de calibre mondial et en accélérant l’application clinique des immunothérapies anticancéreuses les plus prometteuses qui sont conçues pour sauver des vies et permettre une meilleure qualité de vie. Grâce à un processus de financement innovant et collaboratif, BioCanRx devient graduellement un chef de file mondial de l’application, de la fabrication et de l’adoption de traitements d’immunothérapie de pointe contre le cancer dans l’intérêt des patients atteints de cancer.

 

Conduite inacceptable

 

Vous trouverez ci-dessous la liste des comportements inacceptables pour tout membre du réseau BioCanRx.

 

  1. Harcèlement – La Loi sur la santé et la sécurité au travail définit le harcèlement au travail comme « le fait pour une personne d’adopter une ligne de conduite caractérisée par des remarques ou des gestes vexatoires contre un travailleur dans un lieu de travail lorsqu’elle sait ou devrait raisonnablement savoir que ces remarques ou ces gestes sont importuns ». Plus simplement, le harcèlement s’entend de tout comportement physique, verbal ou non verbal non désiré, unique ou répété, qui porte atteinte à la dignité d’une personne ou crée un environnement intimidant, hostile, dégradant, inconfortable ou toxique. Parmi les exemples de harcèlement, citons notamment les suivants :
    1. les remarques menaçantes;
    2. l’agression sexuelle;
    3. les insultes ou blagues sexistes causant de l’embarras ou de l’humiliation;
    4. les invitations sociales ou sexuelles répétées et non souhaitées;s
    5. les commentaires inappropriés ou importuns sur les caractéristiques physiques ou l’apparence d’une personne.
  2. Intimidation – L’intimidation désigne les comportements physiques, verbaux et non verbaux, qui sont malveillants ou insultants. L’intimidation peut faire en sorte qu’une personne se sente vulnérable, exclue, humiliée, décrédibilisée, craintive ou menacée. L’intimidation peut prendre la forme d’un comportement physique, verbal ou non verbal. Parmi les exemples d’intimidation, citons notamment les suivants :
    1. les menaces physiques;
    2. les menaces psychologiques;
    3. les niveaux de supervision excessifs ou intimidants;
    4. les cris visant des collègues, en public ou en privé;
    5. la propagation de rumeurs malveillantes.
  3. Comportement discriminatoire – La discrimination désigne un comportement en fonction duquel des gens sont traités différemment ou de manière défavorable en raison d’une ou de plusieurs facettes de leur identité, notamment la race, la couleur, l’origine ethnique, l’expression du genre, la religion, l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle, l’état civil, la situation familiale, le handicap physique ou mental ou les caractéristiques génétiques. Parmi les exemples de discrimination, citons notamment les suivants :
    1. les blagues insensibles;
    2. la prise en compte de l’identité d’une personne dans une décision d’embauche;
    3. l’exclusion délibérée d’un ou d’une collègue en raison de son sexe;
    4. les insultes raciales.
  4. Micro-aggressions – Les micro-agressions désignent des comportements et des commentaires évidents ou subtils, directs ou indirects, qui font référence à l’identité personnelle d’une personne, comme sa race, son sexe, son origine ethnique, sa religion ou son âge. Au fil du temps, les micro-agressions peuvent avoir des effets émotionnels et mentaux durables sur la ou les personnes visées et peuvent contribuer à créer un lieu de travail toxique et non inclusif. Parmi les exemples de micro-agressions sur le lieu de travail, citons notamment les suivants :
    1. traiter une femme d’« autoritaire »;
    2. appeler de façon répétée un employé racisé par le nom d’une autre personne de la même race;
    3. demander à un employé racisé d’où il vient « réellement »;
    4. faire des commentaires sur l’apparence physique d’une personne en faisant référence à des caractéristiques raciales telles que le teint de la peau;
    5. fixer des réunions ou des échéances importantes lors de fêtes religieuses ou culturelles.

 

Actions et responsabilités

 

Tous les membres du réseau BioCanRx doivent agir conformément aux principes énoncés dans le Code. Chaque personne a, à la fois, le droit de se sentir incluse dans le réseau BioCanRx et la responsabilité d’inclure les autres.

 

  1. Harcèlement et discrimination :
    BioCanRx ne tolérera pas le harcèlement ou la discrimination à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes par les membres de l’équipe, les gestionnaires ou les dirigeants.
  2. Soutien
    BioCanRx encourage tous les membres du réseau à apprendre de leurs collègues issus de milieux sous-représentés et à les écouter. On s’attend à ce que vous soyez des alliés pour vos pairs en vous exprimant pour défendre les groupes marginalisés (sans exagération), éliminer les barrières et promouvoir l’équité. Cette action comprendra une formation obligatoire sur le rôle d’allié et les principes d’EDI.

 

Tous les membres du réseau BioCanRx doivent :

  • lire et comprendre le Code de conduite;
  • promouvoir une culture d’entreprise où chacun se sent valorisé et en sécurité;
  • participer activement à la formation sur le rôle d’allié et l’EDI;
  • dénoncer les cas de harcèlement, de discrimination, d’intimidation, et autres, si cela est possible de le faire en toute sécurité.

 

Événements et ateliers de BioCanRx

 

BioCanRx s’attend à ce que tous les participants aux événements et ateliers de BioCanRx respectent les principes énoncés ci-dessus. Les participants à qui l’on demande de cesser tout comportement de harcèlement ou de discrimination doivent s’exécuter sur-le-champ. BioCanRx peut prendre des mesures pour remédier à toute action qui perturbe l’événement ou rend l’environnement hostile pour tout participant.

 

Si un participant ou un groupe de participants adopte un comportement de harcèlement ou de discrimination, BioCanRx se réserve le droit de prendre toutes les mesures nécessaires pour que l’événement se déroule dans un environnement accueillant. Cela peut inclure un avertissement au contrevenant, son exclusion de la conférence sans remboursement et son exclusion de toute participation future à des événements de BioCanRx, selon la gravité de la violation.

 

Si vous êtes témoin d’un comportement inacceptable lors d’un événement ou d’un atelier de BioCanRx, veuillez en avertir immédiatement BioCanRx en informant un membre du personnel de BioCanRx en personne ou en envoyant un courriel à notre spécialiste de l’équité, de la diversité et de l’inclusion, Sarah Ivanco, à sivanco@biocanrx.com en fournissant des renseignements détaillés sur l’incident.

 

Que faire si vous êtes témoin d’une violation du Code de conduite?

 

Si vous avez une question sur le Code ou si vous êtes témoin d’un événement qui, selon vous, viole le Code, parlez-en! Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter nos valeurs et nos principes, ce qui exige parfois d’une personne qu’elle attire l’attention sur des comportements douteux ou carrément contraires à l’éthique. Nous savons que des défis se poseront, mais nous pouvons nous engager à aborder chaque situation en étant prêts à écouter, à assumer la responsabilité et à adopter des solutions significatives.

 

Si vous avez des questions ou des préoccupations, vous pouvez envoyer un courriel à Sarah Ivanco, spécialiste de l’équité, de la diversité et de l’inclusion à BioCanRx, à sivanco@biocanrx.com.

 

Si vous êtes victime ou témoin d’un geste de harcèlement ou de discrimination, nous vous encourageons à utiliser les processus et les procédures en vigueur dans votre établissement.

 

Aucune mesure de représailles

 

BioCanRx ne soutiendra aucune mesure de représailles à l’encontre d’une personne qui fait part de ses préoccupations. Les représailles désignent la ou les réactions négatives subies par une personne après qu’elle ait attiré l’attention sur un comportement inapproprié ou contraire à l’éthique. Les représailles comprennent, sans s’y limiter, le licenciement, la rétrogradation, la réduction des heures de travail, la réaffectation, les représailles exercées par des tiers (par exemple, le licenciement d’une personne ayant une relation étroite avec un employé), etc.